Comme l’indique Technology Review, la plus grande banque du Japon en termes d’actifs, Mitsubishi UFJ Financial Group (MUFG) collabore avec une société américaine Akamai en vue de développer une plate-forme blockchain massivement scalable pour adoption au Japon.

La plate-forme pourrait s’avérer particulièrement efficace si elle est lancée à temps pour les Jeux olympiques de 2020 qui se tiendront à Tokyo. L’idée clé est de permettre aux visiteurs internationaux de l’événement de payer plus facilement des biens en services au Japon s’ils sont habitués à des transactions électroniques qui ne sont pas encore très répandues au Japon. Il n’est pas clair, au moment de la rédaction du présent article, si la plate-forme de la blockchain en question sera publique ou autorisée, bien que cette dernière soit plus probable.

https://www.technologyreview.com/s/611656/will-people-ditch-cash-for-cryptocurrency-japan-is-about-to-find-out/

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here